L'institut de recherches de qi gong de Shanghai 上海市气功研究所 présente le Qi gong de retour au printemps, ou à la jeunesse, Huí chūn gōng 回春功 par le Dr Shen Xiaodong 沈晓东.

On peut voir à son sourire, que le professeur appelle des images de son enfance, joyeuse... propice au bonheur et à la joie que la pratique ne manque pas d'amplifier !

Lors du symposium de Shanghai 2014, le Dr Shen Xiao dong a présenté un qi gong magnifique qui est le fruit de sa recherche.

printemps-au-japon_500x500

Ci-dessous, une vidéo sur l'histoire du Qi Gong de retour au printemps.

Le Hui Chun Gong signifie littéralement retourner printemps ou jeunesse, vitalité, travail ou mouvement. C'est donc une méthode de retour à la jeunesse !

Il s'agit en fait d'une méthode taoïste, resté secrete pendant longtemps, et redévoilée dans les années 80.

Les mouvements doux en spirales font circuler l'énergie dans le corps ainsi que l'énergie profonde du Dan Tian. Ce travail en profondeur est orienté vers l'intérieur. Dans l'imaginaire chinois, le printemps symbolise à la fois la jeunesse et la santé. Ainsi "retrouver le printemps" veut aussi dire la bonne santé, l'harmonie du corps et de l'esprit associée à la nature.

C'est un Qi Gong qui permet une connexion à la nature et également à sa nature intérieure. Un juste retour sur soi pour prolonger la vie. Il reflète lm'art taoïste et insiste sur le travail des trois trésors que son le Jing, le Qi et le Shen soit l'essence vitale qui produit le Qi, le souffle ou l'énergie vitale qui nourrit l'esprit. Cette pratique permet un travail sur le système endocrinien et hormonal, un renforcement des défenses immunitaires. C'est sans doute en cela qu'il détient le secret du retour à la jeunesse. Il se travaille en associant des images mentales, vécues par le passé de notre jeunesse afin de regénérer la physiologie. Une richesse que la pratique permet de développer encore davantage.

 

En chinois... mais le présentateur parle doucement, on peut le suivre et comprendre. (19 minutes) et de belles images de Chine... et puis il y a le professeur SHEN Xin Yan que j'ai eu la chance de rencontrer à Shanghai... donc, forcément, je ne suis pas objective, j'aime bien !

Après tout cela, vous vous dites que vous ne pratiquez pas assez ? Alors je vous livre la réflexion d'un grand maitre : "Des centaines d'exercices ne sont pas aussi bons que simplement marcher ; La marche (du Ba Gua) est le maître des exercices". Li Zi Ming 李子鳴